Quels sont les effets de la pratique de la contraception ?

Quels sont les effets de la pratique de la contraception ?

Depuis des années, la pratique de la contraception est adoptée par de plus en plus de femmes. Il peut s’agir d’une prise de pilule, d’un patch contraceptif ou d’un anneau vaginal, mais le plus risqué est la première option. Même si elle semble être efficace, elle présente des effets négatifs sur la santé des femmes. Ils dépendent de chacune d’entre elles selon leurs âges, leurs gênes et leurs antécédents médicaux. Pour éviter les effets secondaires, il est préférable d’aller chez un gynécologue. Découvrez alors dans cet article, le vrai danger de cette pratique.

Le mode de fonctionnement de la contraception

Du point de vue général, tous les contraceptifs hormonaux agissent sur le cycle hormonal de la femme en le modifiant ou en supprimant la période d’ovulation. Selon le type de contraception, soit il épaissit le mucus cervical pour qu’aucun spermatozoïde ne pénètre, ou il réduit tout simplement leurs accès au niveau des trompes. Un autre mode de fonctionnement se présente sur la modification de la paroi au niveau de l’utérus pour que la fécondation des ovules soit modifiée, voire empêchée.

Les risques de la contraception

Il est vrai que les contraceptions hormonales apportent ses fruits aux femmes, mais elles ne savent pas qu’il y a une compensation. Si la plupart d’entre elles tolèrent cette pratique, d’autres en souffrent, et mettent leurs santés en danger. Les risques les plus communs sont :

  • Les maladies artérielles : elles se présentent sous différentes formes, dépendant de l’état et l’âge de la personne. Si elle a plus de 35 ans ou si elle est en surpoids, le risque vasculaire est énorme. Celles qui souffrent d’une hypertension artérielle sont tenues de ne pas pratiquer la contraception œstroprogestative ;
  • Les risques chroniques : il se peut que vous souffriez de quelques nausées, semblables à celles des femmes enceintes ou des douleurs au niveau de la tête à chaque prise des pilules. Vous pourrez également souffrir d’un problème émotionnel, parfois vous aurez du mal à trouver sommeil et parfois, vous vous sentirez déprimée ;
  • La prise de poids : les pilules sont les premiers facteurs de la prise de poids. Ceci est dû au fait qu’elles favorisent la rétention des cellulites.

Quelques solutions pour éviter les effets secondaires

Si vous restez perplexe sur l’utilisation de la contraception hormonale, tournez-vous vers la contraception mécanique. Il existe plusieurs moyens que ce soit pour les femmes ou pour les hommes. De plus, ils permettent de protéger les deux parties contre les éventuelles infections sexuelles. Vous avez le préservatif masculin, le diaphragme, le préservatif féminin ou le stérilet. L’autre solution serait de comprendre votre corps et de savoir lorsqu’une contraception ne lui convient pas. Demandez un accompagnement auprès de votre gynécologue pour peser le pour et le contre.

Il faut savoir que tous les types de contraception ne sont pas mauvais, il suffit de bien respecter les contre-indications. Les pilules nécessitent souvent une prescription d’un médecin. Accompagnez cette pratique avec une alimentation équilibrée et faites en sorte de bien vous informer sur le sujet.

Back to top